Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 juin 2006

MACROBIOTIQUE POUR DEBUTANTS=(hormi les fautes de langage=qu'en pensez vous?)

                                                                             il existe deux manières d’aborder le mode de vie macrobiotique. La manière Yang volontaire, énergique, rapide, application immédiate des principes de base, je rentre à la maison, je change tout, tout de suite. Principales opérations d’importance, le tri des provisions alimentaires.

 

À supprimer :

  • Les aliments modifiés génétiquement.
  • Les aliments produits industriellement.
  • Les aliments raffinés.
  • Les conserves industrielles.
  • Les aliments transformés non-identifiables.
  • Les aliments ayant une provenance tropicale.
  • Les aliments classés yin extrême.
  • Les aliments trop yang.
  • Les aliments déconseillés par mon conseiller macrobiotique.

 

À conserver :

  • Les aliments biologiques, sans additifs.
  • Les aliments produits artisanalement.
  • Les aliments complets, non raffinés.
  • Les aliments non transformés.
  • Les aliments régionaux.
  • Les aliments conservés naturellement.
  • Les produits sauvages.

En général, vous vous retrouvez avec des armoires vides et un cas de conscience, que faire de ces provisions si dangereuses pour la santé. En faire profiter votre entourage, les donner aux restaurants du Coeur !!! Les mettre à la poubelle ou inviter une dernière fois vos amis à un ultime repas chimico-gastronomique.

 

Seconde alternative, la manière douce Yin, on y va doucement progressivement à petits pas, chaque jour vous remplacez quelques produits et en consommez d’autres en vous interrogeant sur leur éventuelle toxicité, dilemme qui nous amène directement à une des principales lois de la Logique Universelle : « Plus grande la face, plus grand le dos »

Yin et yang sont inséparables, ils sont les deux faces de l’UN. À chaque avantage correspond toujours un inconvénient de même importance. Quoique l’on fasse, cette règle est immuable. Alors, faites selon votre nature profonde et agissez d’après votre caractère, l’essentiel n’étant pas de manger mais de changer, alors changez doucement ou changez rapidement, mais changez. Le plus important est de supprimer tous les aliments industriels contenant des produits chimiques et de les remplacer par des aliments naturels biologiques. De la même façon, passez des produits raffinés aux produits complets ou mi-complets : pains, farines, sucres, pâtes, etc.

 

Pourquoi biologique et complet ? L’alimentation macrobiotique est basée sur l’équilibre énergétique d’aliments naturels classifiés en aliments yang et en aliments yin. Cette classification devient impossible lorsque ces produits contiennent des éléments chimiques étrangers, car les produits chimiques de synthèse utilisés en grandes quantités par l’industrie agroalimentaire modifient totalement la polarité des aliments, et chaque transformation, chaque raffinage détruit leur énergie vitale naturelle. C’est pourquoi l’alimentation macrobiotique doit être biologique, naturelle et complète.

 

Cependant, nos systèmes digestifs habitués aux régimes alimentaires dénaturés modernes, se sont affaiblis, et dans un premier temps sont souvent incapables de tirer un profit nutritif immédiat à partir de céréales complètes, ou de tout autre aliment ayant conservé son potentiel énergétique d’origine intact. Donc, changez progressivement vos habitudes, exception faite pour les urgences thérapeutiques.

 

  • Transition

 

1. Protéines :
Remplacez peu à peu les protéines animales par des protéines végétales.
  • Éliminez :
    Viande et dérivés, charcuterie, pâtés, bouillons, poisson d’élevage.

  • Transition :   
    Poisson blanc sauvage, crustacés, coquillages, volaille, pâté végétal, thon en boîte, saumon fumé sauvage ou bio.

  • But :
    Céréales complètes : riz, millet, quinoa, sarrasin,
    Légumineuses : haricots de soja, lentilles, pois chiches
    Protéines concentrées végétales : fu, seitan, tofu, tempeh, humus, pâté de lentilles, panisse.
2. Hydrates de carbones ou sucres.
Les sucres simples raffinés tels que glucose ou sucre de raisin, fructose, sucre de fruits et miel, saccharose, sucre de canne et de betterave sont dangereux pour la santé. Remplacez-les par des sucres complexes que l’on trouve dans l’amidon des céréales. Ces sucres appelés polysaccharides se trouvent dans les commerces spécialisés sous forme de sirop épais ou en paillettes cristallisées, le plus connu est le maL d’orge, mais il existe des maLs de riz, de blé, de maïs. Ils sont délicieux et très sucrant et n’ont pas d’effet pernicieux à long terme sur l’organisme, comme c’est le cas des sucres simples monosaccharides ou du dextrose de synthèse produite par hydrolyse chimique.
  • Éliminez :  
    Sucre blanc et sucre brun, mélasse, chocolat, bonbons, confiseries, pâtisseries, édulcorants chimiques, glucose artificiel, miel, confitures industrielles,

  • Transition :
    Sirop d’érable, sucre brut de canne ou de palme, poirée ( Birnel ), bonbons au malt, compotes de fruits.

  • But :
    Sirop de riz, de blé, de maïs et malt d’orge, amasaké ou maltose de riz complet, confits d’amande et de sésame.
3. Lipides et matières grasses contenant du cholestérol
Éliminez toutes les graisses animales, lard, foie gras, saindoux, etc. Les produits laitiers : beurre, fromage, crème, lait, etc. Ils seront avantageusement remplacés par les matières grasses obtenues par la transformation de végétaux.
  • Éliminez:
    Produits laitiers, fromage, lait, crème, beurre, yaourt, graisses animales, margarines industrielles et boulangerie contenant du saindoux.

  • Transition:
    Lait de soja, lait d’amande, margarine végétale, fromage à pâte dure, fromage de chèvre, feta, yaourt de soja.

  • But :
    Miso, natto, tofu, tahin, beurre de sésame, lait de riz, crèmes de céréales, kokkoh, purée de noisette, de sésame et d’amande.
4. Crudités et vitamines.
Diminuez ou éliminez complètement suivant les cas : fruits et légumes tropicaux, fruits et légumes régionaux hors saison, cultivés artificiellement, crudités, jus concentrés de fruits et de légumes, tous les assaisonnements chimiques industriels.
  • Éliminez :
    Fruits et jus d’origine tropicale, crudités, tomates, aubergines, pommes de terre, salades, asperges. Fruits hors saison et hors région Assaisonnements : moutarde, huiles, vinaigres et sauces industrielles.

  • Transition
    Fruits biologiques des régions tempérées. Diminuer les crudités, principalement les tomates. Restreindre fortement la consommation courante de pommes de terre.

  • But :
    Fruits régionaux et de saison, frais, secs ou cuits. Légumes racines, légumes sauvages, anciennes variétés, salades ébouillantées. Légumes lacto-fermentés comme la choucroute. Légumes de mer ( algues ). Assaisonnement : vinaigre de riz, sauce de soja, tahin, persil, raifort, prunes salées, vinaigre de cidre. Huiles de première pression à froid. Huile de sésame.
5. Les boissons.
Supprimer les boissons excitantes, les boissons industrielles, les boissons sucrées, les boissons colorées. Ne jamais boire glacé, boire moins.
  • Éliminez :
    Café, thé noir, soda et boissons sucrées, coca-cola, sirops, thé de menthe, eau gazeuse, eau minéralisée, boissons solubles instantes, alcools forts.

  • Transition :
    Tisanes, thé vert, thé noir naturel sans tanin, jus de pommes, cidre, eau minérale, eau de source, bières et vins bio. Diminuer la quantité de liquide absorbé.

  • But :
    Thé de 3 ans brindilles ou feuilles, café de céréales yannoh, thé de riz, thym, romarin, thé mû, eau de source. Potage miso léger, soja drink. Boire peu.

Ne restez pas isolés, ne pratiquez pas seul mais demandez conseil auprès d’amis plus avancés dans la voie macrobiotique

 

Quelques règles de vie pour améliorer la santé.

 

La santé macrobiotique est avant tout une qualité de vie énergétique qui doit être abordée non seulement à travers l’alimentation, mais aussi dans l’environnement direct. Cela est particulièrement important pour les personnes malades qui ont décidé de maîtriser leurs problèmes de santé avec cette méthode.

 

Nous sommes en permanence soumis aux champs magnétiques naturels de la terre et de l’espace, cette énergie est indispensable à l’émergence et au maintien de la vie. Par contre, les champs magnétiques artificiels, produits par l’homme, sont néfastes, voire dangereux pour la vie.

 

Voici quelques conseils destinés à favoriser l’influence de l’énergie vitale naturelle, tout en se protégeant, autant que faire se peut, des rayonnements anarchiques produits en permanence dans notre proche environnement par de nombreuses sources artificielles d’énergie électromagnétique.

 

12 conseils de mieux être.

  1. Éviter les bains chauds prolongés qui sont un facteur de déminéralisation. Pour se détendre, dissoudre au préalable dans l’eau du bain 2 poignées de gros sel marin, et quelques algues. Ne pas utiliser de cosmétique chimiques. Comme dentifrice n’utiliser que de la dentie en poudre ou en pâte.

  2. Chaque jour, se frictionner énergiquement tout le corps avec une serviette chaude, ou encore mieux avec de l’eau de gingembre. Cela libère l’énergie physique et psychique.Préparation de l’eau de gingembre : râper une racine de gingembre dans 1 l d’eau, chauffer sans bouillir, passer. Tremper votre gant de toilette, essorer, frotter énergiquement, la peau doit rougir.

  3. Porter des sous-vêtements en fibres naturelles, coton, lin, soie. Éviter le contact de la peau avec les tissus synthétiques. De même, fourres et bourrages des oreillers, duvets et matelas devraient être en coton ( futon ). Attention également aux perruques, postiches, chaussettes et chaussures en polyamide. Dans le même ordre d’idée, les fourrures naturelles ou synthétiques sont déconseillées.

  4. Renoncer à porter des bijoux en métal, y compris l’or et l’argent, ils condensent ou dispersent l’énergie circulant dans les méridiens, et peuvent perturber les organes correspondant. Préférer les bijoux en matières naturelles, comme le bois, les pierres, les graines, les coquillages, le verre, etc.

  5. Il est conseillé de ne pas regarder de longues émissions de télévision et de se tenir au minimum à 3 mètres de l’écran. Les fours micro-ondes sont à proscrire absolument, et l’on donnera la préférence aux cuisinières à gaz plutôt qu’aux cuisinières électriques ou vitro- cérame. Disposer des blocs de sel gemmes aux quatre coins de la pièce où sont installés des appareils à écran émetteurs d’ondes : P.C. – T.V. – Scanners – Téléphone portable.

  6. Chaque fois que l’on en aura la possibilité, marcher pieds nus dans la rosée du matin et dans les sous-bois.

    Recommandations concernant les repas :

  7. En état de rancune, de colère ou de surexcitation, évitez de cuisiner et de manger, ou alors, accordez-vous un moment de relaxation pour retrouver un certain calme intérieur.

  8. Ayez une bonne position assise et décontractée.

  9. Exprimez votre gratitude envers la nourriture et votre reconnaissance envers la personne qui a préparé le repas

  10. Ne mangez que si vous avez réellement faim.Mastiquez bien vos aliments

  11. Ne buvez pas en mangeant et buvez modérément entre les repas.

  12. Évitez de manger et de boire moins de 3 heures avant le coucher.

 

  • Disposez de grandes plantes vertes dans votre logement et ouvrez les fenêtres chaque jour pour aérer, même par temps froid. Ne chauffez pas au-delà de 20° C.

  • Pratiquez des exercices de Do-In ou de Tai-Chi 1/2 heure chaque matin. Avec les massages shiatsu, ce sont les meilleurs moyens de faire circuler correctement le KI.

  • Si votre condition physique le permet, soyez très actif, pratiquez les arts martiaux, faites du sport ou simplement de la marche.

  • Afin de conserver ou d’améliorer votre activité cérébrale, soyez créatif et imaginatif chaque jour.Écrivez un livre, composez des poèmes ou de la musique.Créez de nouvelles recettes macrobiotiques, inventez le futur.Entretenez une correspondance d’amour et d’amitié avec vos parents, vos proches, vos amis.

  • Soyez ordrés dans votre maison et ordonnés dans votre vie. L’ordre est un signe de bonne santé.

Comme vous pouvez vous en rendre compte l’art de vivre macrobiotique fait principalement appel à notre bon sens, à notre intuition, autrement dit à notre bon jugement. Malheureusement cette aptitude a tendance à disparaitre sous la pression conjointe de la publicité et du profit qui sont capables de nous faire douter de nos propre certitudes, et de nous faire avaler au propre et au figuré n’importe quelle pilule.

 

Une autre difficulté que vous aurez à résoudre c’est le temps, la macrobiotique, (mais à travers la macrobiotique c’est de votre vie qu’il s’agit,ne l’oubliez pas) nécessite qu’on lui consacre du temps, parfois cela représente des choix difficile à prendre mais indispensable, cette art de vivre n’est pas conciliable avec une vie agitée et désordonnée.

 

Si vous considérez que la maîtrise de votre vie et celle de votre famille vous concerne en priorité, alors ne laissez pas les structures anonymes de la société vous dicter en permanence votre conduite, pour finir par vous laisser tomber lorsque les temps difficiles seront venus.

 

Commentaires

Bon, je me suis fait un ptit copier-coller, dans le genre, "Penser à devenir macrobiotique".

Merci David :)

Écrit par : Willywalt | mardi, 06 juin 2006

Les commentaires sont fermés.