Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 mai 2006

J ai besoin de conseils =

comment je peux prendre de la distance quand un collègue me dit qu'il a eu un grave accident et que çà me touche???comment font les psys et les mèdecins urgentistes ,chirurgiens ?? je m'identifie trop à la personne que j'ai en face?je me mets trop à sa place?comment mieux me protéger ?

Commentaires

mais pourquoi voudrais-tu prendre de la distance? pour laisser les autres dans leurs merdes?
comment font les psy et les docteurs? mais ils compatissent, ils souffrent aussi, mais ils ne doivent pas le montrer. et puis ce sont des gens qui en on tellement vu... mais je ne suis pas certain qu'on s'habitue à l'horreur.

ce qu'il faut comprendre, c'est que de nombreuses choses se font indépendemment de nous, et qu'on n'a le contrôle sur finalement pas grand chose.

c'est assez lache finalement, lorsqu'on veut se protéger du malheur d'un autre, comme si c'était nier ce malheur.

mais pour te répondre, tu peux ne pas écouter ce qu'il dit, tu peux lui dire que c'est pas ton problème et que tu t'en fous.

Écrit par : Manolin | jeudi, 18 mai 2006

être toujours à distance..
comprendre la souffrance ou la détresse de l'autre ne doit pas être partager..
voir écouter sentir, lui dire je comprends, je TE comprends... mais l'accident est passé, qu'y puis-tu y faire?...
veut-il de la pitié?
est-ce que la pitié est un principe égalitaire entre 2 êtres?...

Écrit par : djanido | jeudi, 18 mai 2006

Ancien travailleur social, je suis aux antipodes de djanido le psy de gauche .
on ne "comprend" pas intellectuelement détaché la souffrance des autres :
c'est bon pour la FAC ça !
on la ressent ...et seulement alors on a le droit d'en parler
et de proposer une sortie acceptable

Si l'on s'aguérri, c'est uniquement grace à son propre capital de souffrances,
celles qu'on tait pour écouter l'autre, le semblable

Écrit par : Les Petites Filles Modèles | jeudi, 18 mai 2006

sorry, je ne suis pas psy..
il existe l'empathie.. et l'on ne peut prendre sur et en soi toutes les douleurs du monde..

Écrit par : djanido | vendredi, 19 mai 2006

certainement,
seulement celles qui nous concernent.
"la France n'est pas faite pour acqueillir toute la misère du monde" et le SDF du coin me touche plus que le Somalien

Écrit par : Les Petites Filles Modèles | samedi, 20 mai 2006

Les commentaires sont fermés.