Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 25 mai 2006

LA MEILLEURE SOURCE POUR LES EXCLUS EN FRANCE C'EST ZACH SUR ABSOLUMENTMADONNA(LE BLOG NUMBER ONE SUR LA TRUIE BOTOXEE MADONNA) Drowned World, Future Lovers, Jump et Like a Virgin live mai 2006=SA VOIX N'A JAMAIS ETE AUSSI POURRIE

medium_50408954.jpgimg207/6166/zmp36sm.jpg=VOIX HORRIBLE ALTERNANT ENTRE LA TRUIE ESSOUFLEE A FORCE DE COURIR APRES DES LIEVRES(FUTURE LOVERS) ET LA MAQUERELLE NASILLARDE  D'UNE TAVERNE BAVAROISE (SUBSTITUTE FOR LOVE)

Commentaires

Tu t'en remets pas de cette image sur la croix hein ?
Moi non plus j'aime pas trop... Mais je suis sûrement moins ancré religion que toi, alors ça semble passer mieux...



MON COMMENTAIRE A MOI :

L’image de Madonna chantant Live To Tell les bras écartés sur un croix disco fait la couverture des unes du monde entier.
Les réactions semblent diverses : soit on comprend, soit en déplore.

Existe-t-il, dans ce geste, une vraie attaque contre l’église ?
On peut certes reprocher à Madonna une utilisation un peu trop systématique des symboles chrétiens dans ses spectacles.
Mais dans quel but ? Ne veut-elle simplement pas nous poser la question de la réalité de la religion face aux malheurs du monde actuel ?
Madonna se permettrait-elle de souligner que Dieu pourrait avoir un rôle dans la libération de l’homme de ces malheurs ? Et si ce n’est pas celui du responsable, alors celui du sauveur.

Certains commentaires vont plus loin en se posant la question de savoir si Madonna aurait osé, dans le même ordre d’esprit, utiliser le symbole d’une autre religion pour appuyer son questionnement.
L’église catholique ferait alors presque alors office de bouc émissaire innocent et injustement accusé de tous les maux…
Ces personnes oublient peut-être que dans le précédent spectacle, le même genre d’imagerie avait été utilisé pour appuyer les questionnements de Madonna sur une vision du monde guerrière et interrogative.
Lors du REINVENTION TOUR, la chanson American Life montrait des vidéos de massacres et de peuples blessés alors que les danseurs, habillés dans le costume d’une des multiples religions, mimaient des numéros de danse ou de répulsion avec son voisin.
Le sujet n’est nullement nouveau.
Je dirais même que les questionnements de la Star envers le rôle de l’église, quelle qu’elle soit, sont présents dans tous ses spectacles, depuis sa première tournée mondiale en 1987. Durant le même Live To Tell, une vidéo mélangeant les atrocités guerrières avec l’imagerie chrétienne était diffusée en fond de scène.

Rien de nouveau dans le discours, donc. Si ce n’est des messages visuellement de plus en plus frappants.

A la lecture des différents articles, ce moment du spectacle, accompagné de vidéos assez sanglantes, semble relativement bien perçu. Choquant au premier abord, mais pas incompris.
En tout cas, si les photos de cet instant font la une des journaux, le reste des articles les accompagnant soulignent la manière assez judicieuse de Madonna à interroger le monde au travers des ses spectacles.
On parle de spectacle plutôt ambitieux et musicalement réussi.


Mais et l’église dans tout ça ? Quelle a été son commentaire ?
David Muir, un des porte-parole de l'Alliance évangélique, une association qui représente quelque 1,2 million de chrétiens, accuse la chanteuse de « flagrante insensibilité », « Son utilisation de l’imagerie Chrétienne est abusive et dangereuse », « Elle devrait ôter ce numéro de son spectacle et les gens doivent exprimer leur désapprobation par tous les moyens. »
Plus réservé, un autre porte-parole de l'Eglise anglicane à Londres, se pose la question : « Pourquoi quelqu'un doté d'un tel talent semble avoir besoin de se faire de la publicité en offensant tant de gens ? »
« Est-ce que Madonna est prête à faire tout ce qui va avec la couronne d'épines ? »

En tout cas, à part quelques ripostes, pour l’instant, pas de grosse charge anti-Madonna ou de boycott du concert demandé. Ca viendra peut-être avec le temps, avec la visite d’autres pays plus religieux…


Réponse de Madonna au New York Daily News, face aux critiques liées à la croix :
Elle se défend d’avoir offensé la religion, disant que ce show est en parti fait pour lancer un appel au public à offrir des dons aux association d’aide à la recherche contre le SIDA.
« Je ne pense pas que Jésus aurait été très amoureux de moi et du message que je veux adresser », déclare-t-elle ironiquement. »
« Jésus a enseigné que nous devrions aimer notre prochain. »

Pas faux.

Écrit par : Chris17 | jeudi, 25 mai 2006

Les commentaires sont fermés.